notre partenaire

Prochaine édition : 8 avril 2018

TSV 2015 pour Sandra MARTIN et Sylvain COURT

TSV 2015 pour Sandra MARTIN et Sylvain COURT

Sylvain COURT/Ludovic POMMERET (CP Akunamatata)

Superbe édition que cette cuvée 2015 qui a permis à Sandra MARTIN et Sylvain COURT d’inscrire leurs noms au palmarès du Trail Sainte Victoire, au prix de rudes batailles. Stéphanie DUC et Karen COURCELLE terminent respectivement seconde et 3°. Andy SYMONDS et Nicolas MARTIN accompagnent Sylvain sur le podium.

Tristan CALAMITA, Guillaume LE NORMAND et Lambert SANTELLI composent dans cet ordre le podium du parcours CEZANNE,  Laurence LACOTTE remporte de son côté l’épreuve chez les féminines.

 

PRESENTATION:

Belle journée ensoleillée encore une fois sur la Sainte Victoire où les AIL ROUSSET organisaient la 13° édition du TSV.

2 épreuves y étaient proposées, le Trail long comptant pour le challenge des trails de Provence.

Une organisation plébiscitée au niveau national qui avait fait le plein en moins en 3heures dès l’ouverture des inscriptions, le 19 janvier dernier.

Le massif de la Sainte Victoire s’étend sur 50% de parcelles privées, et cette année, les 2 parcours ont été considérablement modifiés suite au refus de passage de certains propriétaires. C’est ainsi que ce sont 2 parcours inédits que découvraient nos concurrents, un tracé roulant sur la courte distance (37 km tout de même). Une épreuve particulièrement difficile le trail long avec 57 km et 3100 de D+.

_CBU7347 (Personnalisé)

Le Départ (CP photosports.com)

RESUME DU TSV  2015:

Dès 7h, le thermomètre affichait à peine 5 degrés, les 350 coureurs étaient libérés, direction le moulin au 1er kilomètre, première petite difficulté du jour sur les hauteurs de Rousset. Et c’est l’endroit qu’avait choisi Stéphane BEGAUD(Team Passion Course), pour dynamiter l’épreuve. Fabrice ARNAUD(Pradet Cap Garonne), un autre régional essayait de garder le contact mais le rythme était très élevé. La montée du Cengle, puis l’ascension de l’Oppidum après St Antonin, permettait à Stéphane d’accentuer son avance. Après une heure de course, il y devançait Fabrice de 2 minutes, suivait à 3 minutes un groupe d’anciens titrés du TSV, à savoir Aurélien BRUN(Espérance Faverge/Team Technica), Hervé GIRAUD-SAUVEUR(Team AltecSport), Ludovic POMMERET(Team Hoka AltecSport), et Andy SYMONDS. Partis prudemment, Sébastien COURT(Team Trail Adidas), champion de France des Trails longs et Nicolas MARTIN(Sigvaris Sport Team Trail), récemment second sur le Ventoux, les suivaient à distance respectable. Chez les féminines, en haut de l’Oppidum et après 1heure 8 de course, la championne de France 2013, Stéphanie DUC(Terre de Running Mizuno), prenait les choses en main, suivie à une minute par Sandra MARTIN (Team Passion Course), Karen COURCELLE (Endurance Shop Toulon), à 3 minutes et Aline GRIMAUD (Champsaur Nature Skinfit Gap), à 5 minutes avaient du mal à suivre ce rythme effréné.

AKU_SBEGAUD (Large)

Stéphane BEGAUD (CP Akunamatata)

La monté vers le Prieuré, première des 3 grosses difficultés, allait permettre à nos poursuivants masculins de se rapprocher de Stéphane qui basculait néanmoins en tête après 1h25 de course. Chez les féminines, l’ordre restait inchangé, mais les écarts prenaient de l’ampleur. Nous étions la, au 16° kilomètre.

La descente vers le village de Vauvenargues (22° km), où le 1er ravitaillement était proposé se faisait à un rythme d’enfer. Un groupe de 5 s’y était constitué, avec nos 2 protagonistes de la première partie de parcours, Stéphane BEGAUD et Fabrice ARNAUD, auquel s’étaient invités Ludovic POMMERET, Andy SYMONDS et Sylvain COURT après 2h24 de course ; Nicolas MARTIN suivait à 2 minutes. Chez les filles, l’écart entre Stéphanie et Sandra n’était plus que d’une minute.

AKU_SMARTIN-2 (Large)

Sandra MARTIN (CP Akunamatata)

La montée des Plaideurs, 2° difficulté de la journée allait constituer un trio composé de Ludovic POMMERET, Andy SYMONDS et Sylvain COURT qui grâce à un mano à mano, lâchait puis distançait de manière quasi définitive leurs compères. Seul, Nicolas MARTIN limitait la casse.

Après un passage au 2° ravitaillement de Puyloubier, les 3 hommes se présentaient après 3h30 de course au pied du Col de Vauvenargues, au 36° kilomètre pour affronter le juge de paix de cette 13° édition. Nicolas MARTIN était à 3 minutes, Stéphane BEGAUD à 8, Fabrice ARNAUD à 11 et Aurélien BRUN à 14. Chez les féminines, Sandra MARTIN avait profité de la montée des Plaideurs pour revenir sur Stéphanie DUC et se présentait en sa compagnie au pied du Col de Vauvenargues.

A l’issue de l’ascension du col de Vauvenargues, en pleine face Sud, Andy n’avait pas réussi à lâcher ses compères, avec qui il enchaînait 5km de crêtes composées de LAPIAZ disposés en quinconce.

AKU_ASYMONDS (Large)

Andy SYMONDS et Aurélien BRUN (CP Akunamatata)

Ce sont certainement ces crêtes qui allaient user Ludovic qui lâchait le premier, puis plus tard, Andy après St Antonin au 47° kilomètre, qui ne pouvait plus contenir Sylvain Court qui volait vers la victoire. Nicolas MARTIN finissait en boulet de canon et coiffait Ludovic pour la 3° place, terminant à quelques encablures de notre sympathique british. Chez les féminines, Sandra MARTIN allait faire la différence sur la montée des plaideurs, augmentant son avance sur Stéphanie DUC sur la dernière partie de l’épreuve, Karen COURCELLE, régulière de bout en bout termine à la 3° place.

_CBU8354 (Personnalisé)

Nicolas MARTIN (CP photosports.com)

Entre temps, à St Antonin quelques champions (Aline GRIMAUD, Domnin ERARD, ou Stéphane BEGAUD pour ne citer qu’eux), parmi nos animateurs du jour rendaient leurs dossards, exténués pour les uns, blessés pour d’autres. Après 4heures de courses, la température avait considérablement augmenté, pour dépasser les 25 degrés. Ce col de Vauvenargues puis la traversée des crêtes sur 5 km allait être un véritable enfer, pour les champions, comme pour les autres… Crampes, insolations, entorses, hypoglycémie … décidément bénévoles et secouristes itinérants n’ont pas chômé. Les 270 finishers avaient de quoi être fiers, pour la centaine de coureurs déçus, ce n’est peut-être que partie remise.

AKU_Ambiance 1 (Large)

Pic des Mouches, ambiance (CP Akunamatata)

Classement du TSV : Sylvain COURT : en 5h34min53s, Andy SYMONDS : en 5h36min58s, Nicolas MARTIN en 5h36min53s, Ludovic POMMERET : en 5h38min19s, Fabrice ARNAUD : en 6h00min16s.

Chez les féminines : Sandra MARTIN En 6h59min06s, en Stéphanie DUC 7h12min01s, Karen COURCELLE en 7h18min06s.

Parcours CEZANNE 2015: Un parcours de 37km pour 1100 D+ certainement trop rapide et donc sujet à débat notamment de la part de quelques coureurs qui ont oublié le rubalisage. La victoire revient à un trio de favoris, Tristan CALAMITA (GHAA-Endurance Shop) l’emporte en 2h50min14s devant Guillaume LE NORMAND (Team Quechua Val d’Allos) en 2h50min31s et Lambert SANTELLI (E Muvre Balanine) en 2h54min51s.

Chez les dames, Laurence LACOTTE (ST Microelectronics) s’impose en 3h45min20s devant Pascale BOTELLA (Team Passion Course) en3h51min35s et Marie TREYER en 4h00min45s. 

ET POUR TERMINER :

Podium TSV 2015

TSV-Podium 2015 (CP photosports.com)

Tout ce petit monde était honoré par les représentants de la ville de Rousset en fin d’après-midi alors qu’ils étaient encore quelques-uns à souffrir sur le retour vers Rousset.

Et cette année, les AIL Rousset et les coureurs du TSV ont démontré que les trailers ont du cœur en soutenant l’association Dune d’Espoir qui permet de faire découvrir la course à pieds à de jeunes handicapés.

Pierre MAESTRACCI était présent pour féliciter les concurrents et recevoir le don des coureurs et de l’organisation.

Bravos à tous les coureurs, déçus pour les participants qui n’ont pas pu terminer le TSV qui était cette année, était particulièrement difficile.

Un grand merci aux 140 bénévoles et à tous nos partenaires.

Les résultats sont disponibles sur le site de Sportips en cliquant ci-dessous:

Prochaine  édition : 3 avril 2016 (sous réserve)